Rencontre littéraire avec Catherine Cusset : l'écriture du soi et de l'intime

Gratuit / Rencontre / Conférence /

Normalienne agrégée de lettres classiques et auteure d’une thèse sur le marquis de Sade(« La raison et la fiction dans l’histoire de Juliette »), Catherine Cusset vit aux États-Unis depuis qu’elle enseigne la littérature française du XVIIIe siècle à l’université de Yale. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages, tous publiés chez Gallimard. 

Catherine Cusset arrête sa carrière universitaire en 2002 pour se consacrer entièrement à l’écriture. Mais son entrée sur la scène littéreire a lieu avant cela en réalité : en 1990, Philippe Solers publie son premier roman La blouse romaine dans la collection « L’Infini » chez Gallimard. 


En 1995, son deuxième roman En toute innocennce (collection « Blanche » chez Gallimard) est finaliste du prix Femina. Après deux ouvrages à caractère très personnel, Catherine Cusset publie Le Problème avec Jane en 1999, intrigue policière qui lui vaut de remporter le grand prix des lectrices Elle en 2000 et d’être finaliste du prix Médicis. 

Après le très bon accueil de ce livre vendu à plus de 200 000 exemplaires, son ouvrage La Haine de la famille (2001) est salué unanimement par la critique et elle connaît son plus grand succès avec Un brillant avenir en 2008, prix Goncourt des lycéens, retenu pour le prix Médicis et figurant dans l’avant-dernière sélection pour le prix Goncourt. 

Elle reçoit le prix Anaïs-Nin en 2018
pour son dernier ouvrage Vie de David Hockney (2017).

En 2016, elle est à nouveau finaliste du prix Goncourt
pour son roman L’autre qu’on adorait.

L’autre qu’on adorait narre l’histoire de Thomas, ami bien réel de l’auteure, dont elle avait tiré un portrait accablant dans un de ses manuscrits, en jeune homme brillant qui a néanmoins accumulé tous les échecs. « Tu sais, Catherine, les gens ont quand même une vie intérieure », lui avait dit Thomas, blessé. La plume de Catherine Cusset se prête dans ce nouvel ouvrage à une oraison touchante pour restituer sa dignité à cet ami perdu, puisqu’il s’est suicidé en 2008, à 39 ans.

Les thèmes récurrents dans l’écriture de Catherine Cusset touchent à la famille, au désir, au corps, et elle s’attache particulièrement à dénoncer notre aveuglement et nos contradictions dans notre rapport à l’autre. Le ton de son écriture est direct, sans tabou, et frôle souvent l’autodérision.

Venez découvrir dans notre centre de Hongkou ses idées sur la création, l'écriture du soi et de l'intime.

Organisateurs

Partenaire

Infos pratiques

Date

21-03-2019

Horaire

19h

Lieu

Alliance française de Shanghai (297 Wusong lu)

Tarif

Entrée libre sur réservation

Autres

Je m'inscris !